La guérilla des Farc prête à relâcher le journaliste Langlois

Quinze jours après avoir capturé le journaliste français Roméo Langlois dans le sud de la Colombie, la guérilla des Farc se dit prête à le relâcher. Elle a proposé dimanche de remettre son otage à une mission humanitaire, ainsi qu'un représentant de la France.Les Forces armées révolutionnaires de Colombie ont annoncé au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) "leur disposition à relâcher le journaliste français Roméo Langlois", dans un message publié auparavant par l'agence cubaine Prensa latina. /SERVICE


Actualisé le