La médiation a échoué, selon la présidence égyptienne

La médiation internationale visant à sortir l'Egypte de la crise politique a échoué, a déclaré mercredi la présidence égyptienne. Elle a attribué la responsabilité de cet échec aux Frères musulmans.

"La phase des efforts diplomatiques a pris fin aujourd'hui", insiste la présidence dans un communiqué. Elle "rend les Frères musulmans complètement responsables des conséquences à venir de leurs violations des lois et de leur mise en danger de la sécurité publique".

L'influente confrérie islamiste de M. Morsi organise depuis plus d'un mois deux sit-in au Caire que les forces de l'ordre menacent de disperser par la force.

Après plus de 250 morts en un mois - essentiellement des islamistes - dans des affrontements entre pro et anti-Morsi et entre forces de l'ordre et pro-Morsi, la communauté internationale redoute un bain de sang si la police tente de disperser les sit-in.

Depuis une semaine, les Etats-Unis et l'Union européenne, mais aussi l'Union africaine, le Qatar et les Emirats arabes unis dépêchent au Caire des ministres et des représentants pour tenter d'amener les autorités à la retenue et de convaincre les islamistes de se disperser.

William Burns est parti

Le secrétaire d'Etat américain adjoint William Burns, qui avait prolongé de plusieurs jours une visite surprise au Caire, a quitté l'Egypte mercredi matin, ont indiqué des sources aéroportuaires sous couvert de l'anonymat. Le représentant de l'Union européenne Bernardino Leon était, lui, toujours au Caire à la mi-journée.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes