La veuve d'un fumeur décédé gagne contre un cigarettier

Le cigarettier américain RJ Reynolds Tobacco Company a été condamné à verser 23,6 milliards de dollars (21,2 milliards de francs) à la veuve d'un fumeur décédé d'un cancer du poumon, a dit son avocat. La marque n'avait pas fait le nécessaire pour informer le défunt des risques encourus, selon le tribunal.

Le verdict, considéré comme l'un des plus importants pour un seul plaignant dans l'histoire de la Floride, est assorti de dommages et intérêts d'un montant de 16 millions de dollars à verser à la succession du défunt, Michael Johnson Sr.

Pas d'information suffisante

Au cours du procès de quatre semaines, les avocats de la veuve de M. Johnson, Cynthia Robinson, ont fait valoir que RJ Reynolds n'avait pas fait le nécessaire pour informer les consommateurs des dangers du tabac. Cette négligence aurait permis à M. Johnson de contracter un cancer du poumon.

Ils ont avancé que M. Johnson était devenu "accro" à la cigarette et avait échoué dans ses multiples tentatives d'arrêter de fumer. Le jury du comté d'Escambia a rendu son verdict après quelque 15 heures de délibération.

"Un message"

"RJ Reynolds a pris un risque calculé de fabriquer des cigarettes et de les vendre à des consommateurs sans les informer convenablement des risques", a communiqué Willie Gary, l'un des avocats de Mme Robinson.

"Nous espérons que ce verdict enverra à RJ Reynolds et aux autres grands cigarettiers un message qui les obligera à arrêter de mettre en danger la vie de personnes innocentes." RJ Reynolds va faire appel de cette décision.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus