Lakhdar Brahimi achève une semaine de consultations en Russie

La Syrie connaîtra "l'enfer" faute d'une solution négociée au conflit qui fait rage depuis 21 mois, a averti samedi Lakhdar Brahimi. L'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe achevait à Moscou une semaine d'intenses consultations, infructueuses pour le moment.Le diplomate algérien et son hôte le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov ont tous deux estimé que cette solution pouvait encore être trouvée. Le chef de la diplomatie russe a toutefois à nouveau souligné que le départ du président Bachar al-Assad ne pouvait être une condition à l'ouverture des négociations. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus