Le CICR renforce son aide dans l'est de la RDC

Le CICR va renforcer son aide d'urgence dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). De retour d'une visite en RDC et au Rwanda, son président Peter Maurer a demandé dix millions de francs supplémentaires aux donateurs, soit au total 68 millions au budget de cette année."Le niveau des violences et des violations du droit humanitaire a fortement augmenté", a expliqué Peter Maurer lors d'une conférence de presse à Genève. "Rarement depuis 35 ans dans ce conflit qui dure depuis des décennies la violence a atteint une telle intensité", a-t-il ajouté. "Il faut envoyer un signal fort que la communauté internationale est prête à se mobiliser", a-t-il dit.Les blessés de guerre sont de plus en plus nombreux dans les deux provinces du Kivu. La population civile est la cible des attaques des groupes armés, en particulier les groupes les plus vulnérables, comme les femmes, les enfants et les personnes âgées, a affirmé M. Maurer."Lors de ma visite à Goma, j'ai assisté à 22 opérations par une équipe chirurgicale le même jour dans l'hôpital que nous soutenons", a confié le Bernois.Liée aux pourparlersSelon lui, la recrudescence des violences dans l'est de la RDC est directement liée aux pourparlers politiques en cours. Les groupes armés, dont le M-23, cherchent à acquérir des avantages sur le terrain en vue des négociations.L'appel de fonds pour la RDC, pour l'instant seulement couvert à hauteur de 26 millions de francs, doit permettre au CICR de renforcer ses équipes chirurgicales sur le terrain et de distribuer des secours à 200'000 personnes.L'organisation veut aussi accroître ses moyens logistiques pour étendre son aide dans les zones rurales, augmenter la fréquence des visites des délégués aux détenus dans toute la RDC et réunir les nombreuses personnes séparées par les combats.Le CICR prévoit en outre d'ouvrir un nouveau bureau dans le nord du Katanga, qui connaît un regain de violence armée. Le CICR dispose de près de 900 employés en RDC, dont une centaine d'expatriés. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus