Le HCR a enregistré 3000 réfugiés de Qousseir au Liban

Le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a enregistré 3000 réfugiés syriens fuyant les violences à Qousseir depuis le 7 mai, a indiqué vendredi un porte-parole. Le nombre de réfugiés syriens dans les pays voisins dépasse désormais 1,6 million.

Le HCR, avec une équipe du Programme alimentaire mondial (PAM) et de l'UNICEF, a pu mercredi apporter une aide à Hasiya, une ville située à 25 km de Qousseir. En trois semaines, cette ville de 16'000 habitants a accueilli environ 3500 personnes, surtout des femmes et des enfants, fuyant les combats à Qousseir, a indiqué le porte-parole du HCR Dan McNorton.

Depuis le 8 mai, le HCR a en outre enregistré 3000 réfugiés en provenance de la ville assiégée. Le nombre de civils en fuite est certainement plus élevé, a précisé le porte-parole.

Beaucoup d'enfants souffrent de diarrhées, de problèmes respiratoires, ont de la fièvre, des douleurs aux oreilles. Le HCR a pu délivrer des couvertures et des matelas à 500 familles.

"Les besoins sont énormes. Nous sommes en train de voir comment apporter davantage d'aide", a déclaré Dan McNorton.

Flux vers la Jordanie

Le flux de réfugiés syriens vers la Jordanie a par ailleurs repris ces derniers jours, avec 707 personnes enregistrées en une semaine. Peu après la mi-mai, l'ONU avait constaté que presque plus aucun réfugié syrien ne franchissait la frontière jordanienne, alors qu'habituellement quelque 2000 d'entre eux franchissaient cette frontière chaque jour.

Selon Dan McNorton, de violents combats enregistrés les semaines précédentes peuvent expliquer le fait que le nombre de réfugiés traversant la frontière jordanienne a été quasiment nul durant une certaine période.

Plus de 1,6 million de Syriens ont désormais trouvé refuge dans les pays voisins, selon le dernier bilan du HCR.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus