Le Sénat américain limite les frappes sur la Syrie à 90 jours

Un nouveau projet de résolution a été élaboré mardi au Sénat pour autoriser Barack Obama à lancer des frappes militaires en Syrie. Il fixe une limite de 60 jours à une intervention militaire, avec possibilité de prolongation de 30 jours, et il interdit l'envoi de troupes au sol.

"La commission des Affaires étrangères du Sénat a élaboré une autorisation du recours à la force militaire qui reflète la volonté et les inquiétudes des démocrates et des républicains", a annoncé le président de la commission, le démocrate Robert Menendez, dans un communiqué.

La résolution "n'autorise pas l'utilisation des forces armées américaines sur le sol en Syrie dans le but d'opérations de combat", précise le document, que l'AFP et Reuters ont pu consulter. L'intervention devrait en outre être "limitée", selon le texte de compromis.

Ce nouveau texte vise à gagner le soutien des élus démocrates et républicains encore sceptiques du Congrès. Il pourrait faire l'objet d'un vote au sein de la commission des Affaires étrangères dès mercredi, ce qui permettrait à l'ensemble du Sénat d'en débattre dès la rentrée parlementaire, lundi prochain.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes