Le bilan de l'accident de pirogue au Mali s'élève à 72 morts

L'accident de pirogue sur le Niger survenu il y a une semaine dans la région de Mopti a coûté la vie à 72 personnes, selon un bilan définitif communiqué par les autorités maliennes. L'épave de l'embarcation a été renflouée, permettant la découverte de nouveaux corps.

"Au total, il y a désormais 72 morts, 11 blessés légers et 210 rescapés", a annoncé vendredi le général Samaké, ministre malien de la Sécurité. Le dernier bilan connu faisait état d'au moins 39 morts.

Le général Samaké était entouré des ministres de l'Equipement et des Transports, le général Abdoulaye Koumaré, ainsi que de celui du Travail, des Affaires sociales et humanitaires, Hamadoun Konaté.

Ils ont remercié les militaires français engagés au Mali dans l'opération Serval pour avoir mis à la disposition des Maliens une équipe médicale après l'accident, survenu dans la nuit du 11 au 12 octobre au large du village de Koubi, à plus de 70 kilomètres au nord de Mopti, chef-lieu de région.

Entre Mopti (centre) et Tombouctou (nord-est), autre chef-lieu de région, distantes de plus de 720 kilomètres, le transport des personnes et des marchandises est assuré à 70% par de grandes pirogues, appelées pinasses.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes