Le bilan des inondations s'alourdit en Chine

La Chine se prépare à l'approche d'un nouveau typhon, alors que s'est alourdi le bilan des fortes intempéries qui frappent le pays depuis plusieurs jours. Celles-ci ont coûté la vie à plus de 150 personnes, ont rapporté les médias.

L'organisme national chargé de la gestion des catastrophes naturelles a émis un avis d'alerte, alors que le typhon "Trami" devait toucher mercredi soir les provinces côtières du Fujian et du Zhejiang (est), après avoir balayé Taïwan.

L'autorité chinoise a également enjoint les provinces du centre et du sud de la Chine de préparer leurs services d'intervention d'urgence. En particulier les régions déjà frappées la semaine dernière par le typhon "Utor".

"Comme les zones concernées par le typhon (Trami) recoupent celles touchées par "Utor", et en raison du court intervalle entre les deux typhons, le niveau des eaux est déjà très élevé et des inondations pourraient s'intensifier", a indiqué cette commission nationale sur son site internet.

Au moins 49 personnes sont décédées dans les inondations depuis la semaine dernière dans la province centrale du Hunan, dans la province du Guangdong et dans la région autonome du Guangxi (sud), selon le ministère des Affaires civiles.

Brusque montée des eaux

Dans le même temps, le bilan des travailleurs morts alors qu'ils travaillaient sur un site de construction dans la province du Qinghai (nord-ouest) s'est élevé à 24 morts, a précisé l'agence Chine nouvelle. Ces ouvriers sont décédés après avoir été "balayés" mardi soir par une brusque montée des eaux provoquée par des pluies diluviennes.

Le Premier ministre Li Keqiang a appelé à une "mobilisation des efforts" pour venir en aide aux victimes des intempéries en Chine qui, dans le nord-est, ont été qualifiées de "pires depuis des décennies".

Nombreux disparus

Au moins 85 personnes sont mortes et 102 ont été portées disparues dans les trois provinces du nord-est du pays (Heilongjiang, Liaoning et Jilin), où quelque 3,7 millions de personnes ont été affectées, avait rapporté mardi l'agence Chine nouvelle.

La Chine subit fréquemment de fortes précipitations et des inondations pendant l'été. L'armée a mobilisé près de 3000 personnes pour participer aux secours dans les zones inondées.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes