Le bilan des victimes du typhon augmente aux Philippines, 3 morts

Le typhon Haiyan, le cyclone annoncé comme le plus violent au monde cette année, a commencé à frapper les Philippines vendredi. Au moins trois personnes ont déjà perdu la vie. Les premiers dégâts matériels seraient importants.

Le dernier bilan provisoire officiel de trois morts et un disparu devrait très rapidement s'aggraver avant le départ de Haiyan prévu dans la soirée. Les autorités des Philippines s'efforçaient d'obtenir des informations sur les conséquences du typhon, mais plusieurs localités étaient totalement coupées du monde.

Le cyclone a balayé tôt vendredi les côtes est de l'archipel avec des vents soufflant par rafales jusqu'à 315 km/heure, selon l'agence météo des Philippines. Il se trouvait au-dessus de l'île de Samar, à environ 600 km au sud-est de Manille, après avoir touché dans la nuit la ville côtière de Guiuan, selon le météorologue Romeo Cajulis.

Dégâts "catastrophiques"

Les dégâts, à Guiuan, un port de pêche de 40'000 âmes, pourraient être "catastrophiques", a prévenu le météorologue américain Jeff Masters sur le site www.wunderground.com. "Peut-être les plus gros dégâts causés par un cyclone tropical sur une ville depuis un siècle", selon lui. Les communications avec cette ville ont d'ailleurs été immédiatement coupées à l'arrivée du typhon.

La chaîne de télévision ABS CBN diffusait des images de rues submergées, de toits en tôle ondulée arrachés et de bâtiments mis à terre à Tacloban, une ville de 200'000 habitants sur le littoral. "On nous a rapporté des arbres déracinés, des vents très violents (...) et des habitations en matériaux légers endommagés", a déclaré le chef de la Croix-Rouge nationale, Gwendolyn Pang.

La ville de Manille, qui n'est pas directement sur le passage du typhon, pourrait cependant en ressentir des effets. De nombreuses écoles ont été fermées dans la capitale.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes