Le commando détiendrait toujours des otages vivants au Kenya

Des tirs nourris ont à nouveau été entendus mardi matin en provenance du centre commercial de Nairobi visé depuis samedi par une attaque revendiquée par les shebab somaliens. Le commando, réfugié à l'intérieur du Westgate Mall, détiendrait toujours des otages vivants, selon une annonce diffusée sur son compte Twitter.

Les assaillants annonçaient également qu'ils tenaient toujours "leurs positions" en dépit des déclarations faites plus tôt dans la matinée par les autorités kényanes. Les shebab ont ajouté que leurs otages, dont le nombre reste indéterminé, sont toujours en vie.

"Choqués mais néanmoins vivants", ont-ils écrit sur leur compte. Ils y ont aussi relayé une photo prise à partir d'une caméra de sécurité, et qui circulait sur internet, montrant selon eux deux des assaillants marchant dans le centre.

"Sous contrôle"

Le ministère kényan de l'Intérieur avait pourtant affirmé plus tôt que le centre commercial était "sous contrôle" et que tous les otages avaient supposément été libérés. "Nos forces ratissent tous les étages du bâtiment", avait-il rajouté.

Mais, signe de la confusion qui règne autour de cette sanglante prise d'otages, une fusillade nourrie a éclaté. Des tirs ont été entendus vers 07h30 (heure suisse), ainsi qu'une explosion à l'intérieur de l'immeuble, selon des sources de sécurité qui ont indiqué qu'elles combattaient "un ou deux" assaillants localisés à l'intérieur du centre ou à côté d'un casino situé dans les étages.

Lourd bilan

"Il y a un nombre incalculable de cadavres qui gisent toujours dans le centre", a répliqué le mouvement shebab sur Twitter. Selon le dernier bilan provisoire, l'attaque qui a commencé samedi à midi a déjà fait 62 morts, autant de disparus et près de 200 blessés.

D'après une chaîne de télévision kényane, les forces de sécurité ont tué six membres supplémentaires du commando. Citizen TV n'a cependant donné aucun détail sur les circonstances de leur mort et n'a pas précisé non plus d'où le média tenait ces informations.

/SERVICE


Actualisé le