Le doigt d'honneur du rival de Merkel pas au goût de tout le monde

Près de deux tiers des Allemands (62%) désapprouvent le doigt d'honneur exhibé par le rival social-démocrate d'Angela Merkel, Peer Steinbrück, à la Une d'un magazine. C'est ce que révèle un sondage pour la chaîne RTL rendu public samedi.

Sur 1001 personnes interrogées, 47% estiment que ce n'est "pas bien". Ce geste, à un peu plus d'une semaine des élections législatives, suscite également le mécontentement dans les rangs des sympathisants ou électeurs du Parti social-démocrate (SPD).

Cinquante pour cent des personnes questionnées par l'institut Forsa jugent en outre que ce doigt d'honneur va porter préjudice au SPD lors du scrutin du 22 septembre. Pour l'instant, le parti conservateur de la chancelière est donné favori.

Dans le supplément magazine du quotidien "Süddeutsche Zeitung" paru vendredi, Peer Steinbrück apparaît en Une faisant un doigt d'honneur. Questionné par le magazine sur les surnoms, dont il avait été affublé après diverses gaffes, il a répondu par ce geste inattendu.

Le cliché en noir et blanc, rendu public jeudi, a suscité un déferlement de critiques. Sa capacité à diriger l'Allemagne est notamment remise en cause.

Dans une campagne jugée ennuyeuse et sans débat de fond, ce doigt d'honneur s'est retrouvé au centre du débat, alors que les principaux candidats entrent dans la dernière semaine de campagne.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus