Le no 2 du Vatican dénonce des attaques "féroces" contre le pape

Le numéro deux du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, a dénoncé lundi soir les attaques "féroces, mordantes et organisées" contre Benoît XVI dans l'affaire des fuites de documents confidentiels au Vatican. Il affirme toutefois qu'elles n'effraient pas le pape.Benoît XVI "ne se laisse certainement pas effrayer par les attaques, quel que soit leur genre", a expliqué le cardinal dans un entretien à la chaîne de télévision publique italienne Rai Uno. "Ce qui est le plus triste dans cette affaires et dans ces événements, c'est la violation de la vie privée du saint père et de ses collaborateurs les plus proches", a observé le cardinal Bertone. /SERVICE


Actualisé le