Le roi de Bahreïn accorde son pardon aux protestataires

Le roi de Bahreïn a affirmé dimanche qu'il accordait son pardon aux protestataires l'ayant insulté durant les manifestations pro-démocratie ayant secoué le royaume en début d'année, dans un discours visant à réconcilier la nation. Les contestataires seront également jugés par des cours civiles, et non plus militaires.Le roi Hamad Ben Issa Al-Khalifa a également indiqué que les civils, actuellement poursuivis par des tribunaux militaires pour avoir participé au mouvement de contestation, seraient finalement jugés par des cours civiles. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes