Le roi du Maroc annule la grâce accordée à un pédophile

Le roi du Maroc Mohammed VI a décidé de retirer la grâce accordée au pédophile espagnol multirécidiviste, a annoncé dimanche soir le Palais royal dans un communiqué. Sa récente libération a entraîné de vives protestations dans le royaume.

Le souverain "a décidé de procéder au retrait de la grâce précédemment accordée", indique le texte publié par l'agence officielle MAP, évoquant une décision "à caractère exceptionnel". Alors que selon plusieurs médias l'ancien détenu a déjà quitté le Maroc, il est précisé que le ministère de la Justice devra étudier avec Madrid "les suites à donner au retrait de cette grâce".

Le roi du Maroc a annoncé l'ouverture d'une enquête, à la suite de la grâce royale accordée à un pédophile espagnol multirécidiviste, qualifiée de "regrettable libération". Mohammed VI a assuré qu'il n'était pas au courant du dossier.

Scandale

La grâce accordée mardi dernier par le roi à un pédophile espagnol multirécidiviste avait viré au scandale au Maroc, où des milliers de personnes ont exprimé leur colère dans plusieurs villes du royaume, bravant la répression policière.

L'homme en question, âgé d'une soixantaine d'années, avait été condamné en 2011 à 30 ans de prison pour des viols sur onze mineurs. Il faisait partie d'une liste de 48 prisonniers graciés au nom de l'excellence des relations entre les deux pays.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes