Le typhon Rammasun fait dix morts aux Philippines

Le typhon Rammasun a fait au moins dix morts et entraîné l'évacuation de 450'000 personnes aux Philippines, rapportent mercredi les services de secours. Après avoir balayé l'est de l'archipel, le centre de la dépression est passé au sud de Manille.

Les bidonvilles des abords de la capitale avaient été évacués en prévision de la montée des eaux dans la baie. Dans la ville elle-même, les dégâts sont limités, selon la Croix-Rouge philippine.

"On ne nous a pas signalé d'inondations dans le métro de Manille parce que le typhon n'apporte pas de pluie, mais les vents ont été violents", a-t-elle précisé. Ces derniers ont provoqué le chaos dans la mégapole de douze millions d'habitants, où toutes les écoles et les administrations publiques resteront fermées pendant la journée.

Catégorie 2

Une partie du pays porte encore les stigmates de l'ouragan Haiyan, qui a fait 6100 morts, des centaines de disparus et des millions sans abri dans le centre de l'archipel en novembre 2013.

Le Tropical Storm Risk, consortium britannique d'experts en assurances et en prévisions spécialisé dans les tempêtes tropicales, a placé Rammasun en catégorie 2 sur une échelle qui en compte cinq. Haiyan était classé dans la cinquième catégorie. L'ouragan devrait poursuivre sa route à travers la mer de Chine mercredi après-midi et se diriger vers le sud de la Chine.

Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de violentes tempêtes, dont beaucoup sont meurtrières. L'archipel des Philippines est la première masse terrestre que rencontrent les typhons nés au-dessus des eaux chaudes du Pacifique.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus