Les Journées mondiales de la jeunesse s'avèrent un succès au Brésil

Le pape François aura vendredi à Rio un marathon de rencontres. Il doit confesser des jeunes, déjeuner avec d'autres, participer à un chemin de croix et rencontrer de jeunes détenus lors des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) qui s'avèrent un succès.

Un million de jeunes participants aux JMJ sont allés à la rencontre du Souverain pontife jeudi soir sur la plage de Copacabana, dans une grande fête joyeuse malgré un temps pluvieux, selon les chiffres du Vatican.

Le moment le plus important de la journée de vendredi sera la Via Crucis, le chemin de croix, qui se déroule à chaque JMJ, avec des accents propres selon les papes. Sur la plage sont invités à y participer tous les jeunes des JMJ venus de 170 pays.

Quatorze stations seront l'occasion d'évoquer, au milieu de chorégraphies, autant de thèmes qui concernent les jeunes d'aujourd'hui: de la communication virtuelle sur les réseaux sociaux aux malades en phase terminale, de la mort des jeunes aux femmes maltraitées, de la défense de la vie à la vie de couple.

Le pape a repris deux autres traditions de Benoît XVI. Dans le parc "Quinta da Boa Vista", il va confesser cinq jeunes s'exprimant en italien, espagnol ou portugais, des langues que François maîtrise.

"Energie incroyable"

Selon le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, "le pape montre durant ce voyage, tout comme à Rome, une énergie incroyable. Il ne profite même pas des moments où il pourrait se reposer! Il est toujours en action".

"On verra jusqu'à quel point on réussit à le suivre et jusqu'à quand il conservera ce niveau d'énergie", a ajouté avec un brin d'humour le père jésuite.

Le programme des prochains jours a connu un très important changement. L'immense terrain de Guarabita, à 40 km de Rio, a été abandonné pour la veillée de prière et la dernière messe prévues dimanche, points culminants des JMJ. Elles seront organisées sur la plage de Capacabana.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes