Les inondations font au moins neuf morts au Brésil

Des orages et de fortes pluies qui se sont abattus durant le week-end sur l'Etat de Parana (sud du Brésil) ont fait neuf morts et trois disparus. L'état d'urgence a été décrété dans 77 villes, ont indiqué lundi les autorités locales.

Curitiba, la capitale du Parana, est l'une des douze villes hôtes du Mondial qui commencera jeudi, et celle où l'équipe espagnole s'entraîne. Elle est toutefois située à 300 km des régions centre et sud-est, les plus touchées, et n'a pas souffert, selon la défense civile.

"Tout le gouvernement est mobilisé pour aider la population en ce moment difficile", a déclaré le gouverneur du Parana Beto Richa. Plus de 55'000 personnes ont vu leur maison inondée.

Il a débloqué six millions de réals (2,4 millions de francs) pour que les mairies puissent aider les sinistrés, réinstaller l'électricité et l'eau potable.

A cause des fortes pluies, le volume d'eau des chutes de Foz do Iguaçu, à la frontière avec l'Argentine, était lundi 30 fois supérieur à la normale, selon la compagnie Copel.

Dans l'Etat voisin de Santa Catarina, 24 villes sont inondées et au moins 16'000 personnes touchées. A Blumenau, le fleuve Itajaï Açu, qui traverse la ville, se trouve dix mètres au-dessus de la normale.

/ATS


Actualisé le