Les orques n'auront pas le droit de porter plainte pour esclavage

Les orques des parcs aquatiques de SeaWorld, aux Etats-Unis, n'auront pas le droit de porter plainte contre leur "employeur" pour esclavagisme. La justice fédérale américaine a débouté mercredi une demande en ce sens de l'association pour un traitement éthique des animaux (PETA).L'association PETA avait porté plainte devant le tribunal fédéral de San Diego au nom des cinq orques Tilikum, Katina, Corky, Kasatka et Ulises, qui interprètent des numéros acrobatiques à Orlando, en Floride, et San Diego en Californie. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes