Liban: réunion d'urgence suite au meurtre d'un chef de la Sécurité

Le gouvernement libanais s'est réuni samedi en urgence au lendemain de l'assassinat du chef des renseignements de la police dans un attentat attribué par l'opposition libanaise au régime syrien. Le Premier ministre Najib Mikati a offert sa démission au président Michel Slimane qui l'a refusée.L'attaque à la voiture piégée à Beyrouth qui a fait ressurgir le cauchemar des attentats dans la capitale, a visé le général sunnite Wissam al-Hassan, qualifié de "fer de lance contre le régime syrien". /SERVICE


Actualisé le