Mali: un premier ministre "dans les heures qui viennent"

Le Mali plongeait mardi dans une nouvelle crise ouverte, après le départ forcé du Premier ministre. Cheick Modibo Diarra a annoncé à l'aube sa démission et celle de son gouvernement, quelques heures après avoir été arrêté et placé en résidence surveillée par des soldats, sur ordre du chef de l'ex-junte putschiste.Le porte-parole de l'ancienne junte, Bakary Mariko, a démenti tout "coup d'Etat". Il a assuré qu'un nouveau chef du gouvernement sera nommé "dans les prochaines heures" par le président Dioncounda Traoré, reprochant à M. Diarra de ne pas avoir agi en "homme de devoir" face à la crise au Mali, mais en fonction d'"un agenda personnel". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes