Mexico instaure pour la première fois un test au permis de conduire

Les habitants de la ville de Mexico devront bientôt pour la première fois passer un examen avant d'obtenir leur permis de conduire. Jusqu'à présent, il leur suffisait d'accomplir une simple formalité administrative.

Avec neuf millions d'habitants et plus de quatre millions de véhicules en circulation la mégalopole exigera d'ici à la fin de l'année que les nouveaux conducteurs passent des examens de conduite et de vue, avec des épreuves aussi bien pratiques que théoriques, exigées auparavant seulement des mineurs de 15 à 17 ans.

Pour obtenir un permis de conduire, il suffit à une personne majeure de présenter une pièce d'identité, un justificatif de domicile et de payer l'équivalent de 40 euros. L'ensemble de la procédure ne nécessite pas plus de 15 minutes.

17'000 morts par an

Cette pratique prendra fin d'ici à décembre selon la nouvelle "loi de mobilité de la ville de Mexico" promulguée lundi par le maire de la ville, Miguel Ángel Mancera (gauche). Il s'est ainsi aligné sur plusieurs autres États du Mexique et la plupart des pays du monde.

"La mesure rendra au permis la valeur qu'il a comme document officiel", a indiqué le secrétaire des Transports de Mexico, Rufino León Tovar. La nouvelle législation prévoit aussi la suspension du permis après deux conduites en état d'ébriété en un an.

Selon l'organisation non gouvernementale Mexique prévention, les accidents de la route ont fait 17'000 morts dans tout le Mexique en 2013.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes