Mille feux de forêts de plus qu'en moyenne en Californie en 2014

La Californie, toujours en proie aux flammes, a été le théâtre depuis janvier de mille feux de plus en moyenne que les cinq années passées. Entre le 1er janvier et le 20 septembre, quelque 4974 incendies se sont déclenchés dans cette région de l'ouest des Etats-Unis.

Ils ont consumé 372 kilomètres carrés de forêts, selon CalFire, l'agence d'information californienne sur les incendies. Ce sont plus de 1000 feux de plus que les 3951 qui se sont déclarés en moyenne sur la même période au cours des cinq dernières années, précise sa porte-parole.

L'an dernier, environ 4243 incendies s'étaient déclarés entre début janvier et le 20 septembre, soit 700 de moins, mais ils s'étaient révélés plus destructeurs (465 km2 calcinés). 2013 avait recensé le plus de feux de forêts enregistrés en Californie de la décennie passée.

A l'heure actuelle, cinq feux majeurs ont lieu en Californie, dont le "king fire", plus grand que la ville de Las Vegas. Cet incendie criminel a débuté le 13 septembre au nord-est de l'Etat, dans la forêt nationale de l'Eldorado. A lui seul, il a brûlé 362 kilomètres carrés. "Il menace 2100 bâtiments, et 2800 personnes ont été déplacées à cause de ce feu", a souligné la porte-parole.

Sécheresse

Il mobilise 7388 pompiers sur 8100 personnes déployées sur la totalité de l'Etat pour lutter contre les flammes. Il est actuellement contenu à 35%, a-t-elle ajouté.

Le nombre élevé de foyers est causé par "la sécheresse, qui entraîne un grand nombre de départs de feu", à cause de feux de camp mal éteints, mais aussi d'appareils d'équipements de construction qui "créent des étincelles", ou de pots catalytiques de voitures. La porte-parole précise que "95% des incendies sont causés par l'homme", qu'ils soient accidentels ou intentionnels.

Les chiffres communiqués par CalFire ne prennent pas en compte les incendies qui touchent les parcs naturels nationaux, à l'instar du parc Yosemite. La Californie connaît depuis trois ans sa pire sécheresse en plusieurs décennies.

/ATS


Actualisé le