Mine de Marikana: les pourparlers suspendus jusqu'à lundi

Les pourparlers pour tenter de trouver une issue au sanglant conflit social à la mine sud-africaine de Marikana (nord) ont été suspendus jusqu'à lundi. Deux jours de discussions n'ont pas permis d'aboutir à un accord, a indiqué vendredi une source syndicale.Des dirigeants du groupe minier Lonmin, les syndicats, des représentants des des salariés et des médiateurs du gouvernement recherchaient un "accord de paix" après la mort de 34 grévistes, abattus par la police le 16 août. Ce massacre avait été précédé de celle de 10 hommes, dont deux policiers, dans des affrontements intersyndicaux quelques jours auparavant. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes