Nouveaux tirs de sommation contre des manifestants à Sidi Bouzid

La police tunisienne a dispersé dans la nuit de jeudi à vendredi une deuxième manifestation contre le gouvernement à Sidi Bouzid, berceau de la révolution de 2011. Une première manifestation avait été dispersée dans la matinée alors que les critiques contre le pouvoir dominé par les islamistes se multiplient.Quelque 800 manifestants protestant contre l'intervention de la police contre une première manifestation dans la matinée et contre le gouvernement dominé par les islamistes d'Ennahda ont jeté des pierres sur les forces de l'ordre. Elles ont répliqué par des tirs de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes