Nouvel assassinat d'un prêtre dans l'Etat de Guerrero

Le cadavre d'un prêtre enlevé lundi a été trouvé jeudi dans l'Etat de Guerrero (sud du Mexique), avec une balle dans la tête. Cette découverte macabre intervient deux mois après celle du corps d'un autre prêtre dans une fosse clandestine dans ce même Etat, secoué aussi par la mort brutale de 43 étudiants.

Le corps du père Gregorio Lopez Gorostieta a été retrouvé près du village de Tlapehuala, dans la zone de Tierre Caliente, a indiqué un responsable de la police régionale. Cette région est en proie à la violence des narcotrafiquants.

L'enlèvement de ce prêtre avait provoqué mardi une manifestation de 300 personnes, dont des dizaines de prêtres, dans les rues de Pungarabato, à 20 km du village. Les manifestants se sont rendus jusqu'à la cathédrale de la ville pour supplier les preneurs d'otages de l'épargner. Lopez Gorostieta avait été enlevé par un commando alors qu'il suivait les cours d'un séminaire à Pungarabato.

Fort taux d'homicides

Fin octobre, le corps d'un autre religieux avait été retrouvé parmi 13 corps dans une fosse clandestine dans le village d'Ocotitlan, dans la zone montagneuse du Guerrero. Le père John Ssenyondo, un prêtre ougandais, avait été enlevé en avril alors qu'il célébrait une messe.

L'Etat du Guerrero se trouve du sud du pays, où est située la ville touristique d'Acapulco. C'est est aussi l'un des Etats les plus pauvres du Mexique et qui enregistre le plus fort taux d'homicides.

C'est dans cet Etat que 43 étudiants avaient disparu le 26 septembre dernier après avoir été attaqués par des policiers corrompus, puis livrés au groupe criminel des Guerreros Unidos, avant d'être probablement tous tués. Ce crime a provoqué l'indignation au Mexique et dans le monde.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes