Nucléaire iranien - Téhéran a présenté de nouvelles propositions

L'Iran a présenté de nouvelles propositions, à l'ouverture des discussions de Genève sur le programme nucléaire de Téhéran, a affirmé le porte-parole de l'Union européenne (UE) Michael Mann à la mi-journée. Le représentant de l'UE n'en a cependant pas révélé le contenu.

Lors d'une conférence de presse, le porte-parole a réaffirmé "l'optimisme prudent" de l'UE au début de ce nouveau round sur le dossier nucléaire iranien. "Les déclarations des autorités iraniennes faites avant la rencontre ont donné des signaux positifs", a-t-il expliqué.

"L'atmosphère est différente, plus positive" que lors des précédents rounds, a affirmé le porte-parole de l'UE.

"Ce qui est clair est que depuis l'élection du président Rohani, Téhéran a donné des signes qu'il veut s'engager davantage dans les négociations et pour une plus grande transparence", a déclaré le porte-parole de l'UE. "Nous attendons des preuves, de vrais progrès dans les propositions" iraniennes, a-t-il ajouté.

Il a précisé que l'UE n'a pas avancé de nouvelles propositions de son côté. Elle se déterminera sur la base des nouvelles idées présentées par l'Iran. "Les mesures de confiance doivent venir de l'Iran", a-t-il affirmé.

"Les progrès dépendront de la question de savoir si l'Iran répond à nos préoccupations" sur la nature pacifique de son programme nucléaire, a souligné Michael Mann. "Nous avons l'ambition de progresser rapidement, c'est le moment d'arriver à des résultats tangibles", a-t-il dit.

/SERVICE


Actualisé le