Obama: accueillir des immigrants est "dans l'ADN" des Etats-Unis

L'accueil d'immigrés est dans "l'ADN" des Etats-Unis, a déclaré vendredi le président américain Barack Obama à l'occasion de la fête nationale américaine. Il a plaidé avec vigueur en faveur d'une réforme de la politique d'immigration.

"Nous devons réparer notre système d'immigration, qui est cassé, et adopter une réforme de bon sens de l'immigration", a indiqué le président à la Maison blanche lors d'une cérémonie de naturalisation de 25 hommes et femmes nés à l'étranger ayant acquis la nationalité américaine en raison de leur service au sein de l'armée américaine.

"Le principe fondamental que constitue l'accueil des immigrés sur nos rivages est au coeur de notre mode de vie", a-t-il poursuivi. "Si nous voulons continuer à attirer les meilleurs d'au-delà de nos rives, nous devons réparer notre système d'immigration qui est cassé", a ajouté le chef d'Etat.

"Venir ici, créer des emplois ici et enrichir notre économie ici, ne devrait pas être plus difficile pour les meilleurs (des immigrants). Nous devrions rendre cela plus facile. C'est pour cela que je continue à oeuvrer pour rendre notre système d'immigration plus efficace", a-t-il ajouté.

Réforme bloquée

La volonté de Barack Obama de faire adopter par le Congrès une vaste réforme de l'immigration, l'un de ses chantiers majeurs, s'est heurtée au refus de la Chambre des représentants, à majorité républicaine, d'organiser un vote sur le sujet.

Son projet prévoit sous conditions draconiennes et après un long parcours administratif, une naturalisation des clandestins. Elle veut aussi instaurer une accession plus facile à la nationalité pour les enfants sans-papiers, contre un renforcement du contrôle de la frontière mexicaine.

De ce fait, les Etats-Unis font face depuis ces dernières semaines à un afflux de clandestins venus d'Amérique centrale, en particulier d'enfants non accompagnés qui arrivent par le Mexique, dans la perspective de cette réforme migratoire.

/ATS


Actualisé le