Patrouilles à Bangui, Djotodia se dit au pouvoir pour trois ans

Des rebelles centrafricains en armes patrouillaient mardi à Bangui pour faire cesser les pillages. La veille, le nouvel homme fort de la Centrafrique, Michel Djotodia, avait annoncé qu'il prenait le pouvoir pour trois ans.Dans la confusion, le bilan des violences restait difficile à établir, deux jours après le coup de force ayant permis à la rébellion du Séléka de renverser dimanche le président François Bozizé, au pouvoir depuis dix ans. Le nombre de blessé et de morts est "très important", a indiqué le représentant du CICR en Centrafrique, sans pouvoir donner de chiffre. /SERVICE


Actualisé le