Plus de la moitié des corps retrouvés après l'accident d'avion

Les secours avaient récupéré vendredi plus de la moitié des 49 victimes de l'accident d'un avion de Lao Airlines qui s'est abîmé dans le Mékong mercredi. Parallèlement, les familles arrivaient sur les lieux pour se recueillir.

"Nous n'avons pas trouvé les restes de l'avion. Beaucoup des corps des passagers seraient encore coincés à l'intérieur", a indiqué un consul de Thaïlande au Laos. Il s'exprimait depuis le centre de coordination installé dans un hôtel de Pakse, ville touristique du sud près de laquelle l'accident a eu lieu.

L'ATR 72-600 de la compagnie publique laotienne, qui assurait un vol entre Vientiane, la capitale, et Pakse, s'est écrasé mercredi après-midi apparemment en raison de très mauvaises conditions météorologiques. Il a été englouti par le fleuve, ne faisant a priori aucun survivant dans ce qui serait la plus grave catastrophe aérienne au Laos depuis un demi-siècle.

Sur les bords du Mékong, des proches de victimes en gilets de sauvetage orange, avec entre les mains des bâtons d'encens, ont également déposé des fleurs et prié près du site de l'accident.

Nombreux étrangers à bord

Des dizaines de bateaux sillonnaient le fleuve gonflé par les pluies de mousson à la recherche de l'appareil et des victimes. "Ils connaissent le lieu de l'accident mais ils ne trouvent pas le fuselage parce que l'appareil s'est brisé en petits morceaux qui se sont éparpillés. Et le courant est très fort", a confirmé un membre d'une équipe de secours.

Selon la liste officielle fournie par la compagnie, il y avait à bord 44 passagers (seize Laotiens, sept Français, six Australiens, cinq Thaïlandais, trois Sud-Coréens, trois Vietnamiens, un Américain, un Chinois, un Malaisien et un Taïwanais) ainsi que cinq membres d'équipage. Le pilote était cambodgien.

/SERVICE


Actualisé le