Porte-conteneurs brisé: craintes de pollution pétrolière ravivées

Le porte-conteneurs Rena, échoué depuis trois mois sur un récif néo-zélandais, s'est brisé en deux sous l'effet de la tempête, a-t-on appris dimanche auprès des autorités maritimes. Cet événement ravive les craintes d'une pollution pétrolière.Les deux parties du Rena se sont éloignées de 20 à 30 mètres l'une de l'autre après avoir été heurtées par des vagues de sept mètres de haut, a indiqué le responsable des opérations des services maritimes néo-zélandais, Alex van Wijngaarden. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes