Poutine renvoie dans leurs bases les soldats russes à la frontière

Vladimir Poutine a ordonné aux forces russes qui ont participé à des manoeuvres militaires près de la frontière ukrainienne de regagner leurs bases d'attache, a rapporté l'agence de presse russe Interfax. Moscou exige parallèlement que Kiev retire "immédiatement" ses troupes de l'est du pays, selon le Kremlin.

"Vladimir Poutine a donné l'ordre au ministre russe de la Défense de rappeler les troupes dans leurs garnisons (...) en raison de l'achèvement des exercices", a indiqué le Kremlin cité par les agences. La présence de soldats russes dans ces régions frontalières de l'Ukraine, dont le nombre est estimé à environ 40'000 par l'Otan, a accentué la tension dans la région.

"La Russie appelle l'Ukraine à mettre fin immédiatement à l'opération répressive et aux violences, ainsi qu'au retrait des troupes", a également déclaré le Kremlin.

Tensions à Slaviansk

Par ailleurs, un soldat ukrainien a été tué et trois autres blessés dans une attaque au mortier menée par des insurgés pro-russes embusqués dans une école maternelle près de Slaviansk, a affirmé lundi le ministère ukrainien par intérim de la Défense.

"Les terroristes ont traditionnellement agi cyniquement et traîtreusement depuis une école maternelle près de la gare ferroviaire de Slaviansk. Ils voulaient pousser les soldats à détruire l'école", a déclaré le ministère dans un communiqué.

L'attaque contre le barrage de contrôle qui est survenue dans la nuit n'a pas fait de victimes civiles, selon la même source.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes