Première livraison de missiles russes au régime, selon al-Assad

L'armée gouvernementale syrienne a reçu une première livraison de missiles russes S-300, rapporte jeudi le journal libanais "Al Akhbar", citant une interview télévisée du président Bachar al-Assad. Celle-ci devait être diffusée dans la journée par la chaîne Al Manar, liée au Hezbollah.

"La Syrie a reçu une première cargaison de missiles anti-aériens russes S-300. Le reste de la cargaison arrivera prochainement", déclare le chef de l'Etat dans cet entretien, cité par le journal.

Les autorités de Moscou avaient fait savoir mardi qu'elles ne renonceraient pas à la livraison de missiles sol-air à la Syrie, en dépit des objections occidentales. Le gouvernement russe a également accusé l'Union européenne de mettre en péril la tenue d'une conférence internationale à Genève sur la Syrie en ayant de fait levé son embargo sur les armes à destination des insurgés.

Selon "Al Akhbar", Bachar al-Assad affirme dans son entretien à la chaîne Al Manar qu'il prévoit de se rendre lui-même à Genève tout en doutant de la réussite d'un tel forum. Il réitère sa volonté de combattre les rebelles qui cherchent à le chasser du pouvoir.

"Même axe"

Le président syrien, selon le journal libanais, souligne également les liens étroits existant entre ses forces et le Hezbollah. "La Syrie et le Hezbollah font partie du même axe. L'armée syrienne est celle qui se bat et qui mène les combats contre les groupes armés, et ce combat se poursuivra jusqu'à ce que tous ceux qui se nomment terroristes soient éliminés."

Un responsable israélien a indiqué de son côté que son gouvernement vérifiait les informations venant de Beyrouth. Le gouvernement israélien s'est dit prêt à attaquer la Syrie, en cas de chute du président Bachar al-Assad, pour empêcher que des armes perfectionnées ne tombent entre les mains de groupes djihadistes ou du Hezbollah libanais.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus