Prénom, sexe, poids: le bébé de Kate inspire les parieurs

Alexandra, Diana, George, Wayne? L'arrivée imminente de l'enfant du prince William et de son épouse Kate au Royaume-Uni inspire les parieurs qui misent sur le prénom, le sexe, le poids et même la couleur des cheveux du futur nouveau-né.

"C'est un marché mondial. Comme les Britanniques, des gens dans le monde entier aiment la famille royale", a déclaré la maison de paris William Hill.

Les "bookmakers" s'attendent à ce que les paris sur la naissance du premier enfant du prince William et de sa femme Kate dépassent ceux qui avaient entouré leur mariage en avril 2011. L'événement avait généré un record de recettes dans la catégorie des paris non-sportifs ou hippiques, ces derniers restant de très loin les plus lucratifs.

Tout, autour de cette naissance, est sujet aux spéculations, jusqu'à la manière dont Kate accouchera: par césarienne ou par voie naturelle?

Mais c'est le prénom qui concentre l'intérêt des parieurs. Les plus traditionnels arrivent en tête: côté fille, Alexandra, suivie de Charlotte, Elizabeth, Diana et Victoria. Côté garçons, George, James et Louis arrivent dans les premières préférences.

Hashtag et North

Parmi les choix plus improbables et farfelus figurent Hashtag, terme prisé des utilisateurs de réseaux sociaux, pour lequel le "bookmaker" irlandais a pris un pari à 500 contre 1. Wayne et Waynetta, couple de prolétaires d'une comédie britannique, sont à respectivement 250/1 et 500/1.

Si le bébé est attendu officiellement à la "mi-juillet", plusieurs maisons de paris misent sur la première semaine de juillet.

Plutôt brun

La couleur de cheveux donnée favorite est le brun, suivie du blond et du noir. En revanche, la perspective d'un bébé roux, comme l'oncle Harry, est jugée moins probable. Qui portera le bébé devant l'hôpital? William et Kate sont donnés à égalité.

"Nous pensions que le mariage (de Kate et William en 2011) était le plus gros événement royal en termes de paris mais la naissance sera quelque chose d'encore plus important", estime Alex Donohue, de Ladbrokes, ajoutant prendre des paris "du monde entier".

Les premiers paris sur la famille royale ont été pris lors du mariage de Charles et Diana et de la naissance de William, se souvient Graham Sharpe, qui travaille depuis 40 ans pour William Hill.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes