Silvio Berlusconi n'a pas été autorisé à sortir d'Italie

Silvio Berlusconi, dont le passeport a été confisqué après sa condamnation, a vu sa demande de sortie du territoire italien rejetée, ont indiqué des sources judiciaires. Il souhaitait assister jeudi et vendredi au congrès du Parti populaire européen (PPE) à Dublin, en Irlande.

L'ancien président du Conseil a été condamné en août à une peine de quatre ans de prison. Celle-ci a été ramenée par la suite à un an, que l'homme d'affaires a choisi de purger sous la forme de travaux d'intérêt général.

Il ne lui est pas permis de se rendre à l'étranger sans une autorisation temporaire octroyée par la justice. Le "Cavaliere" a démenti à plusieurs reprises avoir l'intention de s'enfuir à l'étranger.

Silvio Berlusconi, qui avait déjà demandé la restitution de son passeport en décembre, avait alors avancé l'argument selon lequel l'empêcher de se rendre à l'étranger était une infraction aux accords de Schengen sur la liberté de circulation dans l'Union européenne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes