Processus de certification du Boeing 787 remis en cause

L'agence américaine de sécurité des transports (NTSB) a remis en cause jeudi le processus de certification du Boeing 787. L'immobilisation de la cinquantaine d'avions en service n'est donc pas prête d'être levée. A l'origine de cette mesure, des avaries des batteries sur deux avions différents.Deborah Hersman, présidente de cette agence indépendante, a expliqué lors d'une conférence de presse que le NTSB devait se pencher sur les "conditions particulières" qui ont permis d'homologuer les batteries lithium-ion à l'origine d'incidents à répétition sur les 787 en janvier. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes