Pyongyang effectue des tirs d'entraînement près de la frontière

La Corée du Nord a effectué mardi un bref exercice à tirs réels près de la frontière maritime controversée avec le Sud, sans provoquer d'incident, en attendant un possible quatrième essai nucléaire.

Pyongyang avait procédé à des tirs semblables le 31 mars, faisant tomber plusieurs obus dans les eaux territoriales sud-coréennes. Le Sud avait répliqué par un feu nourri d'artillerie.

L'incident n'avait causé ni pertes humaines ni dégâts matériels mais attisé les tensions déjà vives sur la péninsule après la menace nord-coréenne de procéder à un nouvel essai nucléaire.

Cette fois, les tirs nord-coréens n'auront duré que 10 minutes. "50 obus ont été tirés. Aucun n'est tombé au sud", a indiqué un porte-parole du ministre sud-coréen de la Défense. La Corée du sud avait prévenu qu'en cas de dérapage, elle "répliquera(it) fermement".

La frontière maritime entre les deux pays a été à plusieurs reprises par le passé le théâtre de confrontations meurtrières.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes