Québec: un projet de loi suscite la colère des étudiants

Le projet de loi déposé jeudi soir par le gouvernement québécois pour briser le mouvement de grève des étudiants instaure des amendes de 1000 à 125'000 dollars canadiens (930 à 116'500 francs). Il a été reçu comme une douche froide par les étudiants et l'opposition.Un individu seul, par exemple, encourrait une amende de 1000 à 5000 dollars canadiens. Une association d'étudiants qui organiserait un tel rassemblement ou lancerait le mot d'ordre de bloquer l'accès à une université risquerait de devoir payer de 25'000 à 125'000 dollars, le double en cas de récidive. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes