RDC: l'opposant Etienne Tshisekedi va se faire soigner à Bruxelles

L'opposant congolais Etienne Tshisekedi, 81 ans, a quitté à l'aube Kinshasa à bord d'un avion médicalisé qui a pris la route de Bruxelles, a constaté un journaliste de l'AFP. Le fondateur du premier parti d'opposition est absent la scène publique de son pays depuis plusieurs mois.

Il a décollé à bord d'un jet avec son épouse Marthe, un de ses enfants et un médecin. Trop faible pour marcher, l'opposant a été transporté dans le jet. L'appareil devait faire plusieurs escales avant d'arriver à Bruxelles, la première à Douala, au Cameroun.

Dimanche dernier, un proche collaborateur de l'homme politique et une source gouvernementale avaient indiqué qu'une évacuation sanitaire était envisagée, la santé de l'opposant, qui souffre notamment de diabète depuis de longues années, s'étant beaucoup dégradée.

Selon des documents rendus publics, un avion d'Air Alliance avait même reçu l'autorisation d'atterrir dimanche. Mais "la famille refuse qu'il aille en Afrique du Sud, comme le veut son médecin, et préfère Bruxelles", avait expliqué la source du gouvernement.

"Président élu"

La santé de M. Tshisekedi, fondateur de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), premier parti d'opposition, fait l'objet de spéculations et de rumeurs, alimentées par son absence de la scène publique depuis plusieurs mois.

L'opposant avait été battu à la présidentielle de 2011 par le chef de l'Etat sortant Joseph Kabila. Il avait rejeté le résultat du scrutin et s'était proclamé "président élu".

/ATS


Actualisé le