Syrie: Brahimi s'estime investi d'une "mission quasi-impossible"

Le nouvel émissaire international pour la Syrie Lakhdar Brahimi s'est estimé lundi investi d'une mission "quasi-impossible". Le diplomate algérien s'est dit "effrayé par le poids des responsabilités" pesant sur ses épaules, alors que les violences se poursuivent."J'entre en fonction les yeux grand ouverts et sans illusions", a poursuivi le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe, qui entend se rendre prochainement en Syrie. Il a affirmé avoir la sensation de se retrouver "face à un mur de briques" à la recherche de fissures susceptibles de déboucher sur une solution. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes