Syrie: au moins 62 cadavres découverts dans un quartier de Banias

Au moins 62 corps ont été découverts samedi dans un quartier de Banias, en Syrie, pris d'assaut la veille par les forces du régime de Bachar al-Assad, selon une ONG. L'opposition a estimé que la multiplication des atrocités relevait du nettoyage ethnique contre les sunnites.La Coalition de l'opposition, qui a également fait état d'"un exode de la population", a lancé un appel au Conseil de sécurité de l'ONU."Des dizaines de corps d'habitants tués vendredi lors de l'assaut de l'armée et des membres alaouites de l'Armée de défense nationale (supplétifs) dans le quartier de Ras al-Nabaa à Banias, habité par des sunnites, ont été retrouvé samedi", a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).Deux carnages en 24h00"Nous avons pu identifier 62 corps, dont 14 enfants, mais ce nombre peut augmenter car des dizaines de citoyens sont toujours portés disparus", a ajouté l'ONG, basée à Londres et proche des rebelles.Jeudi, un autre carnage avait eu lieu dans le village sunnite de Bayda, en périphérie sud de Banias. L'OSDH avait fait état d'au moins 50 morts, en majorité des civils, disant que ces décès étaient le résultat d'exécution sommaires et de bombardements. Les Etats-Unis se sont dit "horrifiés" par les informations sur un "massacre" à Bayda par les forces du président Bachar al-Assad, prévenant que "les responsables de violations des droits de l'homme devront rendre des comptes".Raid israélienDes médias américains ont rapporté que l'aviation israélienne aurait mené un raid jeudi ou vendredi en Syrie visant sans doute des armements destinés au Hezbollah, une information que la Maison Blanche et le Pentagone se sont refusés à commenter.Selon la chaîne MSNBC, "des responsables israéliens ont reconnu vendredi soir avoir lancé un raid aérien qui a touché l'intérieur de la Syrie". Israël n'aurait cependant pas visé des stocks d'armes chimiques, selon CNN. Pour NBC, "la principale cible d'Israël était une cargaison d'armes destinées au Hezbollah au Liban".Les autorités israéliennes n'ont pas commenté ces informations. Un communiqué de l'armée libanaise fait état de trois survols de deux chasseurs-bombardiers israéliens entre jeudi soir 19h10 (18h10 en Suisse) et vendredi 00h35. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus