Syrie: communauté internationale horrifiée par le nouveau massacre

Horrifié comme toute la communauté internationale par le nouveau massacre survenu en Syrie, Kofi Annan a souhaité jeudi une action plus ferme pour faire respecter son plan de paix. Mais cette action est toujours freinée par Moscou et Pékin, alors que les observateurs de l'ONU sur place ont été la cible de tirs.S'adressant à l'Assemblée générale de l'ONU, l'émissaire international Kofi Annan a reconnu que son plan "n'est pas appliqué" et a souhaité une pression accrue sur Damas. "Il faut clairement dire qu'il y aura des conséquences si le plan n'est pas appliqué", a-t-il affirmé. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus