Syrie: huis-clos "terrible" à Haffé où l'ONU ne peut entrer

Les troupes régulières syriennes ont continué de bombarder Haffé et Homs, où des militants craignent de nouveaux massacres. Les observateurs onusiens ont été empêchés d'arriver à Haffé. Selon des opposants, au moins 36 personnes, dont 24 civils, ont péri mardi en Syrie.Depuis huit jours, les bombardements par l'armée régulière et les combats entre rebelles et soldats ont déjà fait au total 120 morts à Haffé, dont 29 civils, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'ONG parle de "dizaines de blessés" pour la seule journée de mardi. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes