Syrie: l'UNICEF craint qu'une génération soit perdue

Le risque pour des millions d'enfants en Syrie de devenir une "génération perdue" augmente chaque jour, a affirmé mardi l'UNICEF. Sur les quatre millions de personnes qui ont besoin d'aide en Syrie, au moins la moitié ont moins de 18 ans et le quart moins de cinq ans.Et les enfants constituent plus de la moitié des réfugiés syriens dans les pays voisins, soit 520'000 moins de 18 ans, indique l'agence de l'ONU dans un rapport publié pour les deux ans de guerre. Des milliers d'enfants continuent de passer les frontières de la Syrie chaque semaine pour échapper à la guerre. /SERVICE


Actualisé le