Tornades dans le Midwest: le bilan s'alourdit à 12 morts

Le bilan des tornades dans l'Etat américain de l'Oklahoma et les Etats voisins du Midwest s'est encore alourdi samedi à douze morts, dont deux enfants, selon les autorités. Un précédent bilan faisait état de neuf morts.

Le service médico-légal de l'Oklahoma a confirmé la mort de neuf personnes, dont cinq encore non identifiées. Dans le Missouri voisin, les autorités ont pour leur part enregistré trois morts, des personnes décédées lors des crues provoquées par les orages.

Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, qui s'est rendu sur place pour évaluer les dégâts, a pressé les habitants de son Etat d'éviter de marcher ou de conduire dans les zones inondées.

"Le Missouri a été frappé par plusieurs séries d'orages importants au cours des dernières semaines, et les dangereuses intempéries de la nuit dernière font suite à plusieurs journées de fortes pluies", a-t-il déclaré dans un communiqué. "Parce que beaucoup de cours d'eau et de rivières sont sortis de leur lit, nous devons rester vigilants à la fois pour surveiller et faire face aux inondations dans tout l'Etat. Cela reste une situation dangereuse", a-t-il dit.

Les services météorologiques ont levé l'alerte d'urgence pour les tornades, mais maintenu les alertes pour inondations et orages.

De nombreuses personnes ont été blessées dans des collisions et des têtes-à-queue de voitures et de poids-lourds, selon les autorités. Les vents violents ont aussi fait de nombreux blessés, une nonantaine, selon le journal local "The Oklahoman". Les dégâts matériels sont également importants.

Saison des ouragans

Selon les prévisions, les vents devaient se déplacer vers l'est samedi. Selon les médias locaux, cinq tornades ont frappé la région d'Oklahoma City, avec des vents soufflant à 145 km/h accompagnés de fortes chutes de grêle.

Ces tornades ont entraîné des crues subites des cours d'eau, l'évacuation de l'aéroport d'Oklahoma City et des coupures de courant qui ont affecté plus de 170'000 personnes dans l'agglomération, selon les médias.

Samedi marquait par ailleurs le début officiel de la saison des ouragans dans l'Atlantique. La menace est réelle pour la côte est américaine, le Golfe du Mexique et les Caraïbes, selon les experts.

/SERVICE


Actualisé le