Toujours pas de président à l'issue du 3e tour de scrutin

Sans surprise, les grands électeurs italiens ont de nouveau échoué vendredi à élire un président lors du troisième tour où était encore nécessaire une majorité des deux tiers, selon un décompte partiel des voix. Dès le quatrième tour, qui aura lieu encore vendredi après-midi, le vote se fera à la majorité absolue.A mi-parcours du dépouillement des résultats, plus d'un tiers des parlementaires et délégués régionaux avaient déjà voté bulletin blanc ou pour d'autres candidats que le principal, l'ancien Premier ministre Romano Prodi soutenu par le centre-gauche. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus