Un bébé jeté dans les égouts d'un immeuble a été sauvé à Alicante

Un nouveau-né, bloqué dans les égouts d'un immeuble d'Alicante où sa mère l'avait jeté pour se débarrasser de lui, a été découvert et sauvé dimanche, a annoncé la police. Le petit garçon né vendredi a été transporté dans un hôpital et se trouve "dans un état grave".

Un voisin avait alerté les pompiers dimanche. Il avait expliqué entendre "des miaulements" provenant d'une conduite d'eaux usées. Il pensait à un chat "qui était coincé", a déclaré la police dans un communiqué.

Mais les pompiers et les policiers arrivés sur les lieux ont découvert qu'il s'agissait "des pleurs d'un nouveau-né. Ils ont immédiatement procédé au dégagement et au sauvetage de l'enfant (...) qui avait encore le cordon ombilical", a indiqué la police.

"Les pompiers ont sauvé la vie du nouveau-né, qui était enveloppé dans des sacs en plastique", selon le communiqué. Le bébé, un garçon pesant 2,1 kilos est né vendredi.

Il a été transporté dans un hôpital et se trouve "dans un état grave, avec une fracture du radius et d'autres blessures, mais sa vie n'est pas en danger", a précisé la police. "L'enfant a pu être coincé près de 40 heures dans le collecteur où débouchent les descentes collectives d'eaux usées de l'immeuble", selon la police.

Jeune mère arrêtée

Après le sauvetage du bébé, la police a procédé à l'arrestation "pour tentative d'assassinat" de sa mère, une femme de 26 ans résidant près de l'immeuble. Elle "se trouvait admise depuis le (vendredi) 21 juin à l'Hôpital général d'Alicante après avoir affirmé qu'elle avait fait un avortement à son domicile", selon le communiqué.

La jeune femme, qui "a semble-t-il tenté de se débarrasser du bébé en le jetant "dans l'égout, "a reconnu les faits. Elle a déclaré qu'elle ne désirait pas le garder et qu'elle n'avait pas l'argent nécessaire pour avorter", a indiqué la police.

/SERVICE


Actualisé le