Un câble prend feu dans le métro de Moscou: 4500 personnes évacuées

Un incendie entre deux stations du métro de Moscou, en plein centre de la capitale russe, a entraîné mercredi l'évacuation de près de 4500 passagers, semant le chaos à deux pas du Kremlin. Dix-sept personnes ont été hospitalisées.

L'incendie, dû apparemment à un court-circuit sur un câble, s'est déclaré à la station Okhotny Riad vers 08h30 (06h30 en Suisse), en pleine heure de pointe. Il a rapidement été maîtrisé, a déclaré un porte-parole du ministère russe des Situations d'urgence, Viktor Birioukov.

Dix-sept personnes ont été hospitalisées en raison d'intoxications au monoxyde de carbone et plusieurs dizaines d'autres ont sollicité une aide médicale d'urgence, a indiqué de son côté un responsable du service de santé publique de la capitale, Gueorgui Goloukhov, à l'agence Interfax, selon un nouveau bilan.Seconde interruption

Plusieurs stations qui desservent le centre de la capitale ont été fermées temporairement au public pour aérer les tunnels et les quais du métro. La circulation a repris vers 12h30 (10h30 en Suisse) mais a été de nouveau interrompue peu après, à la suite d'une nouvelle émanation de fumée détectée sur la même ligne, a indiqué un porte-parole du métro.

Cette situation a perturbé les transports publics dans le centre de la capitale, les trolleybus et les bus étant pris d'assaut. Des milliers de Moscovites ont dû marcher le long des avenues pour se rendre au travail.

Scènes de panique

Deux témoins coincés dans un wagon au moment de l'incendie, ont raconté à la radio Echo de Moscou que les employés du métro semblaient ne pas comprendre eux-mêmes ce qui s'était passé, ce qui a suscité la panique des passagers et une bousculade dans d'autres stations de la même ligne.

Des internautes se sont interrogés sur la capacité d'un réseau datant de l'époque soviétique et au bord de la saturation à supporter l'afflux croissant de passager.

/SERVICE


Actualisé le