Un convoi de wagons-citernes explose dans un village québécois

Au moins quatre wagons-citernes chargés de pétrole brut ont explosé samedi dans le centre d'une petite ville du Québec après le déraillement d'un train, embrasant une trentaine de bâtiments. L'inquiétude est concernant le nombre de victimes potentielles.

"On n'a aucune idée s'il y a des victimes et combien", a déclaré à la presse le ministre québécois de la Santé, Réjean Hébert. La chaîne publique Radio-Canada a fait état d'une soixantaine de personnes portées manquantes dans la ville de Lac-Mégantic, à 250 kilomètres à l'est de Montréal.

Des témoins ont raconté aux télévisions que le convoi de la compagnie américaine The Montreal Maine & Atlantic arrivait à toute allure dans la ville lorsque qu'il est sorti des rails. Il était alors environ 01h20 du matin (07h20 en Suisse). Les pompiers ne pouvaient toujours pas accéder au site de l'explosion plusieurs heures après l'accident

Au moins quatre des 77 wagons ont explosé et un périmètre d'évacuation d'un kilomètre a été mis en place. Plus de 1000 des 6000 habitants de Lac-Mégantic ont été évacués de leurs domiciles, a indiqué l'agence gouvernementale Urgence Québec.

Flammes au centre-ville

Le convoi ferroviaire comptait cinq locomotives tractant 77 wagons transportant du pétrole en provenance de l'Etat américain du Dakota du Nord (ouest), a indiqué le vice-président Marketing de la compagnie, Joe McGonigle.

Un incident mécanique pourrait être à l'origine de l'accident. Un porte-parole de la compagnie, Christophe Journet, a déclaré qu'avant la catastrophe, le convoi avait été immobilisé dans le village voisin de Nantes pour effectuer un changement d'équipe.

Pour une raison inconnue, le train s'est "mis à avancer, à bouger dans la pente le conduisant jusqu'à Lac-Mégantic", alors que les systèmes de freinage étaient pourtant activés. Par conséquent, "il n'y avait pas de conducteur à l'intérieur", a-t-il dit.

Une équipe du Bureau de la sécurité des transports du Canada a été dépêchée sur place pour l'enquête.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes