Une des Pussy Riot remise en liberté, a annoncé son avocat

Une des membres des Pussy Riot, Maria Alekhina, a été remise en liberté lundi après avoir été amnistiée, a déclaré son avocat à l'agence de presse RIA Novosti. "Tous les documents ont été remplis et signés", a-t-il précisé.

Maria Alekhina et Nadejda Tolokonnikova avaient été condamnées à deux ans de prison en août 2012 après avoir chanté en février une prière punk dans une église à Moscou. Ellese auraient normalement dû sortir de prison début mars. Elles ont été amnistiées la semaine dernière.

Les députés russes ont voté mardi en première lecture un projet de loi d'amnistie pour les 20 ans de la Constitution. Le texte prévoit d'amnistier les personnes condamnées à des peines inférieures à cinq ans de détention, notamment pour "hooliganisme", charge retenue contre les membres du groupe Pussy Riot.

Par la suite, Vladimir Poutine avait annoncé que les deux jeunes femmes bénéficieraient de la loi d'amnistie, comme l'ancien oligarque Mikhaïl Khodorkovski. Ekaterina Samoutsevitch, troisième membre des "Pussy Riot", avait été libérée en octobre 2012.

/ATS


Actualisé le